RAPPORT DE STAGE

Lieu de stage

Madame Laberthe Marie- France, Infirmières libérale                

Condé sur Noireau

Tuteur de stage

Madame Laberthe Marie- France

Infirmière libérale

Activité de l’entreprise

L'infirmier coordinateur exerce ses fonctions sous l'autorité de la direction des services des soins infirmiers et celle de la direction des affaires médicales et gériatriques.

Il est responsable de :

o        la continuité, la sécurité, la qualité des soins ;

o        l'organisation et l'évaluation des soins ;

o        la mise en œuvre de projet dans le sens du projet d'établissement ;

o        la gestion des ressources humaines ;

o        l'encadrement des étudiants ;

o        la gestion administrative du service ;

o        le maintien des relations professionnelles avec les tutelles (MSA, CPAM)

  • L'infirmier coordinateur travaille dans la structure où il est rattaché avec de nombreux déplacements au domicile des personnes suivies ou pour des réunions de concertation.

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Activités techniques :

    • Organisation des soins :

      • L'infirmier coordinateur, lors de la première visite de prise en charge, évalue la dépendance (grille AGGIR), formule le diagnostic infirmier et établit un plan d'aide personnalisé ;

      • Il planifie les interventions des aides-soignantes ;

      • Il prévoit le matériel adapté (lit médicalisé, fauteuil roulant, matelas) ;

      • Il coordonne au maximum les actions du SSIAD avec les autres intervenants ;

      • Il sollicite la participation de la personne soignée et de son entourage ;

      • Il évalue les besoins régulièrement et réajuste, si nécessaire, le plan d'aide personnalisé ;

      • Il garantit la qualité des soins effectués en collaboration avec les aides soignantes ;

      • Il concourt à la prévention et à l'éducation de toute personne prise en charge, dans une politique de santé publique ;

      • Il est responsable de la tenue du dossier Soins Infirmiers et

      • de la qualité des transmissions écrites et orales

.

  • Activités relationnelles :

    • Avec le personne âgée : La première prise de contact est souvent téléphonique ou au bureau. Elle permet de cerner le contexte dans lequel la personne âgée demanderesse de soins se situe. Lorsque le patient est hospitalisé, l'infirmière coordinatrice va à sa rencontre dans le service et établit une communication avec l'équipe. La deuxième prise de contact se fait généralement au domicile de la personne. Elle permet l'évaluation des besoins de la personne âgée et de son environnement familial et matériel. Puis une démarche de soins est élaborée ainsi qu'un plan de soins.

    • Avec la famille : L'infirmier coordinateur informe et accompagne la famille et/ou les aidants qui interviennent dans le maintien à domicile.

  • Activités administratives et d'encadrement :

    • Management de l'équipe :

      • L'infirmier coordinateur élabore, met en place avec l'équipe, réajuste et fait respecter l'organisation du service ;

      • Il participe à la sélection à l'embauche ;

      • Il établit les plannings hebdomadaires et les roulements des aides-soignantes et de stagiaires ;

      • Il évalue (annuellement) les membres de l'équipe ;

      • Il impulse un projet de service.

  • Gestion administrative et financière :

    • L'infirmier coordinateur gère l'activité du service en fonction des places financées ;

    • Il élabore le rapport d'activité et les statistiques ;

    • Il assure la gestion du matériel (y compris des véhicules de service et des stocks) ;

    • Il assure le suivi et la facturation des soins infirmiers prescrits par le médecin et effectués par les infirmiers libéraux et vérifie leur cotation.

  • Encadrement :

    • des aides-soignants :

      • il organise et contrôle les soins effectués ;

      • il veille au respect du secret professionnel ;

      • il écoute et analyse les situations ;

      • il anime les réunions d'équipe ;

      • il impulse une dynamique d'action ;

      • il évalue les besoins en formation.

    • des étudiants : infirmier, aides-soignants

      • il veille à l'accueil et à l'encadrement des étudiants pendant leur stage ;

      • il participe aux évaluations.

  • Relation - communication :

    • L'infirmier coordinateur informe les familles et les personnes prises en charge de l'organisation du service et de ses limites ;

    • Il a un rôle d'écoute et de conseil dans le domaine médico-social ;

    • Il participe à la coordination gérontologique avec tous les partenaires médico-sociaux (infirmières, kinésithérapeutes, médecins, services d'aide à domicile...) ;

    • Il développe un climat de concertation en vue de transmissions, d'un suivi de la personne avec les hôpitaux, cliniques et maisons de retraite de secteur ;

    • Il transmet à la direction, les informations concernant la gestion du service et informe l'équipe de la politique de fonctionnement de l'établissement ;

    • Il participe aux réunions départementales et régionales des infirmiers coordinateurs ;

    • Il participe au projet d'établissement.

  • Formation :

    • L'infirmier coordinateur collabore avec les instituts de formation ;

    • Il utilise les connaissances acquises et les partage avec l'équipe ;

    • Il participe aux entretiens d'admission en écoles d'aides-soignants ou d'infirmiers.

  • Recherche :

    • L'infirmier coordinateur participe à la recherche en soins infirmiers (qualité de soins, protocole de soins) ;

    • Il contribue à l'évaluation et à la reconnaissance de la profession.

Nombre de salarié

Au sein du cabinet médical il ya 2 infirmières et une remplaçante, dont Marie- France ma accompagnée durant la première semaine de stage à la campagne, et Florence à la ville pour la deuxième semaine de stage. Il y avait une ambiance convivial, ou je me suis intégrer avec aucunes difficultés.

Mes  objectifs

             - Aider aux toilettes : hygiène et confort corporel (toilette, tenue          vestimentaire, réfection du lit).   

             - Aider aux soins et aux déplacements des personnes dépendantes

             - Informer le malade sur les soins  

Mes activités durant le stage :

                    - Des personnes diabétiques doit faire attention à son alimentation, manger à heure régulière, l’infirmière fait une dextro, c’est une piqure qu’on fait sur le bout du doigt, avec l’appareil on l’abime de sang et cela nous donne le nombre de gramme de diabète à un certain taux de plus d’1 gramme on fait une insuline cela ce fait matin, midi, et soir.

·                                         -J’ai regardée comment faire une dialyse : La dialyse péritonéale

Le péritoine est une membrane comportant deux feuillets qui tapisse l’abdomen (cavité abdominale) ainsi que les organes qui sont à l’intérieur. Une des deux faces est parcourue par de nombreux vaisseaux sanguins (capillaires) qui vont servir de filtrage naturel lors de la dialyse péritonéale. Au départ, la technique de dialyse péritonéale était employée uniquement dans le traitement des insuffisances rénales aiguës puis, de plus en plus, du fait de la bonne résistance du péritoine, cette technique de dialyse a été utilisée dans les insuffisances rénales chroniques. Dans les deux cas, le but à obtenir est de débarrasser le sang des substances toxiques qui y sont accumulées, et plus particulièrement de maintenir un taux d’urée normal dans le sang, c’est-à-dire inférieur à

0,8 grammes

par litre. Comme pour l’hémodialyse, le sang contenu dans les capillaires du péritoine libère les toxines qui vont passer dans le dialysat contenu dans la cavité péritonéale. Ce liquide est préparé à l’avance puis introduit dans la cavité à l’aide d’un cathéter en silicone implanté chirurgicalement dans la paroi de l’abdomen. Le même cathéter est ensuite utilisé pour évacuer le liquide " sale ", puis remplacé par un dialysat propre. Il existe différents types de dialyse péritonéale .Ce soin dure environ ¾ d’heures, 3 fois par jour à heures régulière : 7h00 ; 11h30 ; 17h dont l’infirmière venait juste le soir.       

J’ai regardé comment changer une colostomie : Abouchement du colon à la paroi de l’abdomen pour dériver les selles vers l'extérieur -lors de l'ablation d'un fragment d'intestin atteint d'une tumeur. On parle également de dérivation intestinale. La colostomie peut être temporaire ou définitive, ce qui nécessite le port d'une poche pour recueillir les selles. Au bout de quelques jours je les changer toutes seules.

.

- J’ai regardé comment changer un pénilex et au bout de quelques jours je les fais. La première fois sa ma fait drôle. Le  pénilex et à changer quotidiennement après une toilette rigoureuse du pénis ( décalotter le gland et effectuer le soin avec une compresse et dakin, toujours recalotter pour éviter l’œdème du gland, ne jamais fixer le pénilex avec du sparadrap).

Exigence du métier :

Pour être infirmière il faut  être patiente, calme, être disponible a tous moment, être organiser.

Ce métier demande une certaine résistance physique et un bon équilibre psychologique pou faire face à des situations parfois aigues de solitude ou de détresse. Avoir le sens des responsabilités et grandes qualités humaines sont nécessaire pour établir une relation de confiance.

Etre souriant et soignée et communiquer avec le patient.

  • Charge mentale pouvant être importante et nécessitant de :

    • Savoir organiser son temps pour hiérarchiser et gérer les priorités

    • Savoir s'adapter régulièrement aux besoins des familles et aux attentes du personnel

    • Savoir trouver sa place dans le cadre du partenariat

    • Gérer les difficultés de communication entre les membres du réseau

    • Gérer le stress lié au risque imprévu à gérer en urgence

  • Déplacements multiples dans la journée

  • Travail en horaires variables avec dépassements d'horaires

  • Travail le week-end éventuellement

  • Pression de la demande avec variabilité de l'activité en fonction des besoins (rapports urgents, budget, statistiques)

  • Nécessité d'être diplomate mais ferme

  • Autonomie, responsabilité, adaptabilité

Mes points forts pour exercer ce métiers :

Je suis motivées, ponctuelle, patiente, à l’écoute des patients

Mes points faibles: je suis pas assez organiser au niveau des protocoles donc plus de déplacements. il faut que je fasse attention aux postures

Ce métier me convient, mais comme je n’ai pas le BAC pour être infirmière je dois passer le DAEU.